TRI 2 : Enhanced zero emission Power Technologies – Module 2

L’objectif de ce TRI 2 est de développer un pool de technologies et de solutions d’énergie à émission zéro basées sur les sources d’énergie renouvelables comme colonne vertébrale du futur système énergétique, capable de fournir une électricité neutre en carbone, accessible à tous et de contribuer à la résilience du système.

Le TRI 2 mettra en œuvre le défi 2 du SRIA « Amélioration des technologies de production d’électricité sans émission » en soutenant les percées technologiques et l’amélioration substantielle des technologies des énergies renouvelables, des matériaux aux composants et aux systèmes, en abordant les questions de durabilité, de circularité et d’acceptation sociale.

 

Présentation du module : Ce module a pour objectif de soutenir la recherche de pointe (TRL 4 ou plus) visant à augmenter l’efficacité de conversion/transfert et la fiabilité des technologies d’énergie renouvelable et de durabilité.

Objectifs du module (viser au moins un objectif indiqué dans le texte de l’appel à projets) :
– Augmenter la conversion de l’énergie en puissance et/ou la performance et/ou la durée de vie des technologies par l’utilisation de nouveaux matériaux,
– Développer des composants innovants assurant un meilleur rendement
– Développer des approches et des caractéristiques de modélisation capables d’augmenter l’efficacité énergétique des systèmes.

 

Périmètre thématique :

  • CSP : développement de composants et de systèmes de conversion pour des centrales CSP à haut rendement.
  • PV : développement de cellules basées sur de nouveaux matériaux : tandem hybride, tandem à couche mince ou autres technologies en rupture pour une utilisation dans différentes applications.
  • Énergies marines : développement de nouveaux dispositifs et d’énergie marine ; développement de technologies alternatives (OTEC, gradient de salinité…).
  • Éolien : amélioration de la compréhension de la physique des flux atmosphériques et des centrales éoliennes pour concevoir de nouveaux systèmes d’éoliennes.
  • Énergies renouvelables en mer : développement de systèmes éoliens ou photovoltaïques flottants ; conception de solutions innovantes pour coupler différentes sources d’énergie renouvelables.

 

Guichet : en France, ce module est pré-instruit par l’ANR.

Jalons :
– Date limite du pré-dépôt : 23 novembre 2022
– Date limite de dépôt final : 20 mars 2023

Conditions d'éligibilité

  • Les projets doivent viser un TRL d’au moins 4 en fin de projet.
  • La participation d’acteurs industriels sera cependant un atout.

Aides

L’ANR financera les partenaires français impliqués dans les projets sélectionnés, lui demandant une aide et réalisant la majeure partie de leur activité à des niveaux de TRL compris entre 3 et 5.

Recommandations concernant la demande d’aide :

  • L’ANR s’attend à une demande d’aide typique par projet située en 200 et 350 k€, en fonction de l’ambition du projet, du nombre de partenaires demandant une aide à l’ANR et si le coordinateur du projet est financé par l’ANR ;
  • L’aide maximale qui peut être demandée à l’ANR par projet est fixée à 500 k€, dans des cas exceptionnels et parfaitement justifié.

Les taux de financement sont décrits dans le tableau accessible via ce lien, à titre indicatif.

Informations sur le projet

Date limite : 20 . 03 . 2023 à 12:00


Bénéficiaires

Les organismes publics de recherche tels que les Universités, les EPST, les EPIC, ainsi que les entités privées telles que les entreprises, les collectivités publiques, les ONG et les fondations peuvent être éligibles, à condition qu’au moins un organisme public de recherche français soit impliqué dans le consortium.


Ces appels à projets pourraient vous intéresser

Retour aux appels à projets