PEPR 5G et Réseaux du Futur

Le PEPR 5G et Réseaux du Futur a vocation à encourager et soutenir des activités de recherche amont, dans la gamme TRL 1- 4, répondant aux priorités définies dans le cadre de la stratégie France 2030. Son pilotage est assuré par le CEA, l’IMT et le CNRS.

 

Dans cette première phase d’appel à projets, trois axes thématiques sont retenus :

  • Axe 1 : ‘Architectures & Infrastructures de Réseaux, convergence réseau-cloud-sensing’’. Les thématiques couvertes par cet axe sont complémentaires à celles traitées dans le Projet Ciblé du PEPR portant la même dénomination (voir paragraphe suivant). L’aide totale indicative pour cet axe est de 2.5 M€.
  • Axe 2 : ‘Systèmes photoniques’. Cet axe traite des technologies et usages des fibres optiques, et des systèmes communications en espace libre. L’aide totale indicative pour cet axe est de 3 M€.
  • Axe 3 : ‘Impacts sociaux des technologies 5G/6G, de leur conception à leur réception par le grand public’. Cet axe relève du champ des sciences sociales. Il traite des processus collectifs amenant à concevoir, déployer, contester ces réseaux du futur, et leurs impacts sur l’organisation de nos sociétés. L’aide totale indicative pour cet axe est de 2 M€.

Conditions d'éligibilité

1) Le dossier de dépôt doit être déposé complet sur le site de dépôt de l’’ANR avant la date et l’heure de clôture de l’appel à projets. De plus, |le document administratif et financier signé par chaque établissement partenaire et scanné doit être déposé sur le site de dépôt de l’ANR à la date et l’heure indiquées en page 3.

2) Le document scientifique du projet doit impérativement suivre le modèle disponible sur le site internet de l’appel à projets et être déposé au format PDF non protégé.

3) Le projet aura Une durée inférieure ou égal à 56 mois.

4) Le montant de l’aide demandée devra être d’un montant minimum de 800 k€ et d’un montant maximum de 3 M€.

5) Un même responsable du projet ne pourra être porteur que d’un seul projet du PEPR5G et Réseaux du Futur.

6) L’établissement coordinateur doit être un organisme de recherche ou un établissement
français d’enseignement supérieur et de recherche.

7) Le consortium devra être constitué d’au moins cinq équipes d’au moins trois établissements différents du type organisme de recherche ou établissement de recherche et d’enseignement supérieur français public.

8) Sont exclus également les projets qui causeraient un préjudice important du point de vue de l’environnement (application du principe DNSH — Do No Significant Harm ou « absence de préjudice important ») au sens de l’article 17 du règlement européen sur lataxonomie.

Aides

Le montant de l’aide allouée pour chaque projet est compris entre 800k€ et 3M€ pour un volume d’aide maximal de 7,5 M€ pour le présent appel.

Informations sur le projet

Date limite : 12 . 03 . 2024 à 12:00


Bénéficiaires

Consortium d’au moins 5 équipes d’au moins 3 établissements différents de type organisme de recherche ou établissement de recherche et d’enseignement supérieur français public.


Ces appels à projets pourraient vous intéresser

Retour aux appels à projets