Mission internationale 2018 Publié le 06/09/2018

Retour sur la mission internationale au Royaume-Uni

Du 2 au 6 Juillet 2018 Royaume-Uni
Formation :

Du 2 au 6 juillet dernier s’est tenue la mission partenariale internationale au Royaume-Uni. Cette mission s’inscrit dans la stratégie du Pôle S2E2 d’accompagner à l’export des entreprises françaises de la filière de l’énergie. En collaboration avec Business France, Weamec, le Pôle Mer Bretagne Atlantique, Néopolia et le Syndicat des Energies Renouvelables, ce séjour portait sur la thématique des Énergies Marines Renouvelables (EMR).

L’occasion pour les membres du pôle de se rendre à Londres et en Ecosse, à la rencontre des acteurs majeurs de la filière des EMR.
Ces 4 jours ont été ponctués par de nombreux temps forts :

 

Retour sur les visites d'entreprise

Vattenfall European Offshore Wind Deployment

Les participants ont pu découvrir le parc éolien en mer Vattenfall European Offshore Wind Deployment Center (EOWDC). Vattenfall, acteur public suédois, est l'un des principaux détaillants et producteurs d'électricité et de chaleur en Europe. Son parc éolien en mer a suscité de nombreux échanges, notamment au sujet des instruments mis en place pour améliorer l’acceptabilité d’un tel projet.

EMEC

La visite du centre de recherche European Marine Energy Centre (EMEC) a suscité un grand intérêt. Ce centre est le premier du genre au monde. Créé en 2003, il permet la mise en œuvre des machines houlomotrices et marémotrices dans des installations d'essai en haute mer. Avec 14 bancs d'essai connectés au réseau, il y a eu plus de convertisseurs d'énergie marine déployés à l’EMEC que sur n'importe quel autre site dans le monde. Naturellement, les chercheurs et développeurs du monde entier sont attirés pour éprouver les machines dans des environnements marins des plus exigeants.

Les visites planifiées ont débouché sur de nombreux échanges et une meilleure compréhension des moyens de pénétrations du marché mis en œuvre outre-Manche.

 

A la rencontre des acteurs de l’EMR

Ce séjour a permis aux participants d’aller à la rencontre des acteurs clés du secteur :

Scottish Development International (SDI)

SDI accompagne les entreprises en leur apportant des solutions financières et des aides au développement, y compris à l’international. Structure équivalente à Business France, SDI est notamment implanté à Paris.

L’Université d’Edimbourg 

Parmi les nombreux thèmes de recherche de l’Université d’Edimbourg, on y retrouve les thèmes du stockage de l’énergie, la conversion de l’énergie électrique, les architectures navales, les EMR et les smartgrids.

Nova Innovation 

Nova Innovation est un acteur majeur de l'industrie des EMR. L’entreprise conçoit, fabrique et exploite des dispositifs d'énergie marémotrice et des hydroliennes. En plus de nouvelles opportunités au Royaume-Uni, Nova Innovation est présent en Asie, en France et au Canada.

 

Merci à nos partenaires


    

FOCUS
sur le marché des EMR
au Royaume-Uni

  • Le Royaume-Uni s’est imposé en tant que leader dans l’éolien offshore depuis 2008 avec une capacité totale installée s’élevant à 6 835 MW et 753 éoliennes offshore connectées en début d’année 2018. Le pipeline de projets en attente de consentement est estimé à 34,5 GW. Le pays prévoit de créer près de 10 000 emplois dans le secteur de l’énergie marine d’ici à 2020.
     
  • Le premier parc d’éoliennes flottantes a vu le jour en Octobre 2017 à 25 km au large de Peterhead en Ecosse. La ferme Hywind, de 30 MW, est porté par les sociétés Statoil (maintenant Equinox) et Masdar.
     
  • Le pays dispose d’un excellent potentiel en termes de ressources naturelles pour le développement des énergies marines. Les eaux écossaises représentent par exemple 25% des ressources en énergie marémotrice en Europe, et 10 % des ressources pour le développement du houlomoteur en Europe.