Retombée projets Publié le 11/02/2019

Projets acceptés aux financements

Formation :

Projets EUROPE

  • ENERGE
    Expérimentation, dans 12 lycées pilotes en en Europe, de solutions alternatives, à bas coût et durables.

L’utilisation efficace des ressources et la réduction des émissions de gaz à effet de serre sont des enjeux identifiés dans les directives sur l’efficacité énergétique des bâtiments et dans les plans d’action européens sur le climat à l’horizon 2020 / 2030. Les bâtiments des lycées sont vieillissants et souvent énergivores, mais la construction de nouveaux bâtiments ou des rénovations sont longues et coûteuses. Aussi, le projet ENERGE propose d’expérimenter, dans 12 lycées pilotes en France, Allemagne, Luxembourg, Irlande, Pays-Bas et R-U, des solutions alternatives, à bas coût et durables. Il fixe un objectif de réduction d’au moins 15% de la consommation totale d’énergie d’ici la fin du projet. A cet effet, des actions concrètes et ciblées combinent l’installation dans chaque lycée d’une plateforme en ligne et de capteurs (électriques, thermiques..) avec des études comportementales et des modules éducatifs. 

Consortium :
- Collectivités territoriales : Conseil Régional du Centre Val de Loire, Energieagentur Region Trier
- Organismes de recherches & formation : Laboratoire GREMAN, Technische Universiteit Delft, CASTeL Dublin City University, Energieagentur Region Trier
- Entreprise : R2M Solution LTD

Porteur : National University of Ireland Galway

 

  • IPCEI ON MICROELECTRONICS
    Développement de nouvelles solutions de Power Management pour les besoins des applications liées aux domaines de la mobilité et l’industrie du futur.

Réduire les pertes d’énergie dans les composants, proposer des solutions flexibles en tension et en courant, constituent les principaux points de focalisation. L’objectif majeur du projet est le déploiement de nouvelles technologies et de nouveaux produits pour les applications de puissance selon les axes suivants : le développement de composants de puissance pour la conversion et la transmission, en GaN (Nitrure de gallium), diodes et transistors; le développement de composants de puissance pour la conversion et la transmission, en Silicium, diodes et transistors, au-delà de l’état de l’art actuelle; le développement de fonctions pour la gestion de l’énergie qui piloteront les composants ci-dessus; l’intégration hétérogène qui permettra la réalisation de fonction de puissance compact; l’étude de la compatibilité des composants à base de GaN avec les applications spatiales et aéronautiques; le déploiement d’outils de manufacturing modernes adaptés.

Consortium :
- Organismes de recherches & formation : le GREMAN, laboratoire LMI, laboratoire LAPLACE, laboratoire GREMI, laboratoire Ampère, laboratoire IEMN, laboratoire LAAS-CNRS, laboratoire LTM
- Entreprises : Ion Beam Services, Science et Surface

Porteur : STMICROELECTRONICS

 

  • WINSIC4AP
    Développement de composants innovants fondés sur la technologie SiC.

Le projet WInSiC4AP (Wide band gap innovative SiC for advanced power) porte sur le développement de composants innovants fondés sur la technologie SiC. Ces composants permettront d'importantes avancées dans les domaines de l'efficacité énergétique et de la densité de puissance. Le projet WInSiC4AP regroupe 20 partenaires européens dont le laboratoire GREMAN. Dans le cadre de ce projet, le GREMAN étudiera une méthode de recuit laser pour les contacts en face arrière, compatible avec l'intégrité du composant déjà réalisé.

Consortium :
- Organismes de recherches & formation : le GREMAN, CNR, IU.NET, University of Hannover, University of Praha
- Entreprises : APOJEE, APSI3D, Distretto Tecnologico Aerospaziale della Campania, Enel Distribuzione, Institute of Microelectronic Applications, Institute of Microelectronic Applications, SOFTECO, Valeo, ​WÜRTH Elektronik, Zodiac Aero Electric

 

  • SEG-NET
    Mise en place d'un réseau européen de métrologie.

Pour répondre aux besoins de coordination dans le domaine de la métrologie appliquée aux réseaux électriques intelligents, le projet vise à mettre en place un réseau européen de métrologie (European Metrology Network - EMN) avec pour objectifs : coordonner les stratégies de R&D en lien avec les parties prenantes associées; améliorer l'exploitation des résultats de recherche au travers d'une plateforme web; développer une infrastructure européenne de métrologie; créer une identité forte pour cette communauté d'acteurs européens de la métrologie dans le domaine des réseaux électriques intelligents; mettre en place un programme de transfert de connaissances au travers de formations, évènements,...

Consortium :
- Organismes de recherches & formation : LNE, INRIM, METAS, National Physical Laboratory (NPL), Physikalisch-Technische Bundesanstalt (PTB) 

Porteur : VSL

 

  • POSITION II
    Ligne pilote pour la prochaine génération d'implants et de catheters intelligents.

Aujourd'hui, les cathéters traditionnels sont fabriqués avec une technologie obsolète du XXe siècle, nécessitant un assemblage manuel important et coûteux. C'est là qu'intervient POSITION-II - la prochaine génération de cathéters intelligents développés dans le cadre du projet : utiliser des technologies de plate-forme ouverte et accessibles à plusieurs utilisateurs finaux; intégrez la numérisation à la pointe et ouvrir la voie à la la connectivité sans fil pour «désencombrer»; favoriser un meilleur diagnostic en utilisant des capteurs de pointe et des dispositifs MEMS (ultra-son); optimiser le flux de travail dans le laboratoire de cathétérisme afin de permettre un environnement de travail plus intuitif pour le chirurgien, entrainant moins d'erreurs et un meilleur diagnostic.

Consortium :
- Organisme de recherches & formation : le CEA 
- Entreprises : Vermon, Murata, Philips Research Paris

Porteur : Philips Electronics Netherlands BV

 

Projet PIA 3

  • THE-DMIA 
    Etude de faisabilité d’un système de transmission d’énergie transcutanée, de stockage et de management de l’énergie d’un dispositif médical implantable actif.

FineHeart développe l’ICOMS (Implantable Cardiac Output Management System), une nouvelle génération de LVAD (Left Ventricle Assistance Device) constituée de deux parties : une pompe mini-invasive, et un système de transmission d’énergie transcutanée, de stockage et de management de l’énergie. L’ensemble constitue un dispositif médical implantable actif classe III, soumis à une règlementation très stricte. Notamment, l’élévation de température des tissus internes, qui ne doit pas dépasser 2 degC. Il s’agit dans ce projet de réaliser l’étude de faisabilité thermique c’est-à-dire, identifier une première solution respectant cette contrainte de température en optimisant les rendements énergétiques des sous-systèmes et en proposant des designs spécifiques (formes et matériaux biocompatibles) pour les boîtiers.

Porteur : FineHeart

 

Projets WeAMEC

  • ASAPe
    Add-on Système pour l’Amélioraton des Performances des éoliennes

L'augmentation de la durée de vie des éoliennes est l’un des principaux sujets d’investigation auxquels sont confrontés les exploitants de parcs éoliens. Une cause de vieillissement prématuré, souvent mis en avant, est l'accumulation des charges imposées par les forts cisaillements en amont du rotor, dus à un mauvais fonctionnement de l'éolienne ou/et à l'atmosphère dans lequel elle évolue. Afin de limiter l'influence de ces perturbations sur l'éolienne, une des solutions envisagée aujourd'hui est ce que l'on appelle le « retroffiting » ou l’intégration de systèmes d‘ajustement communément appelés « ADD-ON ». Cela consiste à modifier a posteriori la surface aérodynamique de la pale pour en améliorer les performances. Le projet ASAPe propose le développement d’une série de système d’ADD-ON original, robuste et simple, composé de capteurs Epenon et/ou pression sans fil ainsi que d’actionneurs fluidiques de type jet pulsé, capable d’adapter dynamiquement l’aérodynamique des pales d’éolienne et ainsi de diminuer les charges aérodynamiques.

Consortium :
- Organismes de recherches & formation : Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB)
- Entreprise : Mer Agitée

Porteur : Laboratoire LHEEA

 

  • ECOSFARM
    Evaluation de la stratégie de contrôle et d'optimisation des vents et des marées.

L’objectif du projet ECOSFARM est de mettre en place un outil de simulation numérique générique permettant d’évaluer les stratégies de contrôle, à la fois pour les fermes d’éoliennes offshore posées, flottantes ou bien les fermes d’hydroliennes. Cet outil qui adopte une description de la physique des écoulements et des turbines relativement fine serait utilisé en phase de design avancé pour vérifier et affiner les pré-designs de ferme établis en amont. Il permettra par exemple, pour une disposition de turbines donnée d’évaluer et d’améliorer les stratégies de contrôle prévues avant leur intégration sur des fermes réelles en mer, et de confirmer la bonne disposition des turbines sur le site d’implantation.

Consortium :
- Organisme de recherches & formation : laboratoire IREENA
- Entreprise : D-ICE Engineering

Porteur : Laboratoire LHEEA

 

Projets Région Pays-de-la-Loire

  • CHRoMIC
    Calculs haute performance des propriétés radiatives de matérIaux semi-conducteurs par approches ab initio et atomistiques.

CHRoMIC a pour ambition de mettre en œuvre un ensemble de méthodes numériques capables de déterminer avec précision et efficacité, l’émissivité infrarouge de matériaux semi-conducteurs via le calcul de leurs fonctions diélectriques. L'élément sélénium servira de matériau modèle compte tenu de la possibilité de l'obtenir sous différentes variétés allotropiques par dépôts couche mince, de modifier son état de cristallisation et de mesurer l'impact des précédents paramètres sur l'émissivité infrarouge. CHRoMIC pourra s'ouvrir vers la recherche de nouveaux matériaux à émissivités spectralement ajustables, pour des applications allant de la thermique du bâtiment (e.g. vitrage intelligent) à la conversion solaire-chaleur à haute température (e.g. absorbeurs), etc..

Consortium :
- Organisme de recherches & formation : laboratoire IMN

Porteur : Laboratoire LTN-POLYTECH

  • SYSTER
    Méthodes et outils pour la simulation des systèmes énergétiques multi-physiques dans leur environnement complexe et stochastique.

Les transports et l’exploitation des énergies renouvelables font appel à des chaînes de conversion électromécaniques de plus en plus complexes et de natures multi-physiques. Elles nécessitent, dès la conception, la prise en compte de multiples critères à la fois techniques (performances, encombrement, rendements énergétiques, durée de vie) et économiques (coûts d’investissement, d’exploitation, de maintenance, ...). Avec le projet SYSTER, il s'agit dedépasser ces contraintes de modélisation en cherchant des solutions originales et innovantes, capables de simuler des systèmes dynamiques multi-domaines fortement couplés à différentes échelles de temps et évoluant dans des environnements complexes et stochastiques. 

Consortium :
- Organisme de recherches & formation : laboratoire mathématiques Jean Leray (LMJL)

Porteur : Laboratoire IREENA

Projets acceptés au financement


Pour toute demande d'information sur l'accompagnement au montage de projets
contactez les Chargés de projets du Pôle S2E2

 

Nicolas POUSSET
Responsable technique
02 47 42 49 83
nicolas.pousset-s2e2-ext@st.com 

Philippe LOYER
Chargé de projets

(bureau : Nantes)
02 40 25 89 00
philippe.loyer-s2e2-ext@st.com

Stéphane OURY
Chargé de projets
(bureau : la Roche-sur-Yon)
02 51 36 94 02
stephane.oury-s2e2-ext@st.com

Fabrice LE DAIN
Chargé de projets
(bureau : Nantes)
06 66 39 55 43
fabrice.le-dain-s2e2-ext@st.com